[sibwp_form id=1]

Boutique

Filtres

Showing 1–24 of 34 results

Voir 24/48/Tous

Material

1-24 of 34 products

  • une femme regarde homme sur la plage

    À la croisée des chemins-Mazarin et Alexis Horellou

    , ,

    À la croisée des chemins-Mazarin et Alexis Horellou

    , ,
    Deux chemins s’effleurent, se croisent et s’entremêlent dans une histoire commune. Tandis que le noir se lève, Alexis Horellou manipule pochoirs, stylos et aquarelles dans son atelier éphémère. Face à lui, Mazarin dévoile des chansons folk, dépouillées et sans artifices. Au fond, le troisième acteur est un grand écran. Il montre des mains à l’œuvre et deux personnages qui prennent vie. De la musique, une vieille voiture, des sifflements, un conducteur prêt à en découdre, des sourires, une tempête, des ruines, la plage, un homme… Autant de tableaux, d’atmosphères, de mélodies et de regards échangés qui laissent place à l’imagination. Alexis Horellou : peintre, scénographe et auteur Pierre Le Feuvre : alias Mazarin, auteur-compositeur, interprète et scénographe Nicolas Bonneau : regard extérieur Yvan Fougeray : Lumière et décor Thomas Ricou & Thomas Dilis : Son Création automne 2022 En co-production avec : La saison culturelle de Changé (53) | Le Kiosque Mayenne (53) | Saison spectacle vivant de Craon (53) Soutien à la création : Région Pays de la Loire | Le département de la Mayenne | Pays de Craon
  • Annette, de Mare a hija – Cie Mon grand l’ombre

    Annette, de Mare a hija – Cie Mon grand l’ombre

    Leïla Mendez, chanteuse du groupe YAÏA, part rencontrer Annette Cabelli-Florentin en juin 2020 à Nice. Annette est née en 1925 en Grèce à Salonique, elle est rescapée d’Auschwitz et c’est l’une des dernières personnes dont la langue maternelle est le judéo-espagnol. Grâce à cette rencontre, Leïla Mendez va recueillir des bribes de cette langue et de son histoire, qu’elle chante avec YAÏA, un groupe formé de quatre musiciens qui interprètent les romances séfarades. L’entretien a été enregistré et filmé par Raphaël Pillosio, documentariste. Bouleversée par cette rencontre, Leïla, accompagnée des musiciens du groupe, d’une metteuse en scène et avec la collaboration du réalisateur des images, décide de partager ce moment en composant un dialogue sur scène entre le récit filmé d’Annette Cabelli et les chansons de YAÏA. Leïla Mendez : Direction artistique, voix, percussion Michel Taïeb : Guitare, percussion Michel Schick : Saxophone, clarinette Jean Laurent Cayzac : Contrebasse Raphaël Pillosio et Leïla Mendez : Réalisation du film documentaire Rama Grinberg : Mise en scène et Collaboration artistique Carine Hily : Costumes Production : Mon grand l’ombre Coproduction : l’atelier documentaire société de production de films et Mon grand l’ombre. Avec l’aide du Centre culturel Baschet à St Michel Sur Orge, Le Festival Jazz and Klezmer à Paris, La Saillante à Saillant, La Grange Dimière à Fresnes, le Nouveau Pavillon à Bouguenais et L’association Aki Estamos, les Amis de la Lettre séfarade pour les traductions. Avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et le financement de la Région Ile de France.
  • Ben Herbert Larue – L’Ogre en papier

    Ben Herbert Larue – L’Ogre en papier

    D’ogre, il n’en a que le caractère et la voix. Grave et rocailleuse, il s’en sert pour chanter sa vie de grande personne dont les certitudes sont souvent chamboulées par les questions des plus jeunes. A mi-chemin entre le Roi des papas, le Muppets Show et AC/DC, un format concert drôle et ludique, servi par quatre chanteurs multi-instrumentistes qui donnent du corps et du verbe décalé pour raconter les états d’âme de cette voix d’ogre qui ne fait pas peur, car c’est un ogre en papier. Ben Herbert Larue : Chant, guitare, scie musicale Goupil : Guitare, banjo Caillou : Batterie, percussions Lucas : Basse Coproduction Le Tangram Scène Nationale d’Evreux
  • Captain Parade

    Captain Parade

    Combo rock commandé par Captain Parade qui n’est pas sans rappeler un Didier Wampas à l’allure délurée accompagné de deux compères musiciens bien groovy. Ce pogo des marmots est un véritable abécédaire pour les rockeurs en herbe. Laurent Paradot : Auteur/ compositeur – Basse/ Chant Julien Birot : Guitare / Choeurs Matthieu Guerineau : Batterie / Choeurs “Un spectacle qui devrait plaire aux amateurs de rock voulant « éduquer » leur progéniture. Tout y est, le son, les thématiques, l’énergie, mais avec une auto dérision constante et assumée.” Francofans
  • Ceilin Poggi & Thierry Eliez – Balladines

    ,

    Ceilin Poggi & Thierry Eliez – Balladines

    ,
    Le spectacle s’ouvre sur une nuit étoilée, on sent venir l’orage, peut-être quelques gouttes, mais déjà on s’abrite dans le piano cocon, le soleil nous offre ses rayons et nous volons-rêvons sur le piano… jusqu’où ? Vous entendez ? Et si ce sifflement était celui d’un oiseau ? Et si cette plume était la sienne ? Une invitation au voyage ?   Entre oeuvres célèbres, improvisations, découvertes et adaptations ce spectacle musical nous fait découvrir ou réentendre des chansons de Brel, Moustaki, Salvador, ou Gabriel Fauré…emmenées par la voix suave et envoûtante de Ceilin Poggi aux côtés du pianiste virtuose Thierry Eliez. Le tout enveloppé par une palette de couleurs et de collages, un décor illustré, en direct, par llya Green. Sur scène Ceilin Poggi : chant Thierry Eliez : piano Ilya Green : illustrations Mise en scène : Audrey Bonnefoy Scénographie : Nicolas Rubat Coproduction Philharmonie de Paris, Festi'Val de Marne et l'Espace Jean Marie Poirier à Sucy en Brie.
  • Chloé Birds – J’ai rien demandé, moi !

    Chloé Birds – J’ai rien demandé, moi !

    Lison est une petite fille. Dans sa tête les questions se bousculent : quel est le sens de sa présence sur cette terre ? Pourquoi les parents font des enfants ? Le héros, c’est l’enfant, sa place dans la famille, dans la société, entre autres. Le spectacle, visuel et musical, jalonné de chansons raconte avec humour, délicatesse et légèreté la complexité du lien familial et de la construction de soi. Un concert à la scénographie numérique et évolutive surprenante ! Chloé Birds : auteure interprète texte et chansons Sylvain Joasson : batterie, percussion, choeurs Guillaume Zeller : claviers, guitare, choeurs Julien Duval et Carlos Martins : collaboration artistique Nicolas Rubat : Scénographie Houda Lambarqui : direction artistique numérique Co-productions et soutiens Micro-Folie de Saint-Marcellin, Paris Villette, L’Intégral de Belley, Le Diapason de Saint-Marcellin, Le Théâtre du Briançonnais scène conventionnée, L’Espace culturel La Traverse au Bourget-du-lac, SACEM, ADAMI, Drac Rhône-Alpes, Département Isère
  • David Sire – Avec

    David Sire – Avec

    Dans un concert plus que vivant néanmoins au chaos parfaitement ordonné, David Sire nous fait caracoler joyeusement au gré de sa fantaisie poétique inépuisable. Avec l’énigmatique Cerf Badin, clown blanc multicolore et guitariste redoutable. Avec la joie féroce de chevaucher la liberté. Avec des guitares et des pompes à vélo... Le spectacle du duo trace une généreuse échappée belle au pays de l’étonnement. David Sire (guitare, ukulélé, pompe à vélo) Fred Bouchain (guitare) “Ce qui se dégage du ravissement esthétique des mélodies et de la virtuosité de la plume, c’est, en filigrane, ce rejet de l’individualisme et de la solitude. Un homme chantant l’urgence de la rencontre, de la solidarité, du partage, des sentiments. Le fond et la forme. Tout simplement magique.” Francofans Avec le soutien de la Palène à Rouillac
  • David Sire – Bégayer l’obscur

    David Sire – Bégayer l’obscur

    Un jour, en se promenant dans la forêt, David Sire devine la présence d’un homme. Et c’est un choc, un bouleversement, une obsession totale, intime, irrépressible. Quel homme peut vivre ici ? Et pourquoi ? « Cette rencontre m’a littéralement soufflé, fracturé : excitation, peur, jubilation, colère, délire, elle a suscité en moi des émotions violentes et au départ parfaitement incompréhensibles », confie-t-il. En duo avec son fidèle complice guitariste Cerf, il va explorer une nouvelle manière de raconter ce choc. « On ne voit pas venir ce spectacle qui conjugue sans balbutier théâtre et musique. Il déboule d’on ne sait quelle exigence, quel délire, quel désir de vie ou quelle joie de créer, mais il s’impose et en impose. Impeccablement interprété, écrit, mis en scène, il ne ressemble à rien de connu : c’est un récital, une ballade, une épopée, une méditation lyrique et jamais emphatique. » TTT – ON AIME PASSIONNÉMENT / TÉLÉRAMA David Sire : conteur-chanteur Fred Bouchain : guitariste Marina Tomé : mise en scène et co-écriture Une co-production Sélénote, Gommette , Théâtre d'Angoulême-Scène Nationale, Théâtre Boris Vian à Couëron Avec le soutien de l'OARA - Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine, du Département de La Charente, de la DRAC Nouvelle Aquitaine, de l'Odyssée à Périgueux, des Carmes à La Rochefoucault
  • David Sire – The bifurcus experience

    David Sire – The bifurcus experience

    Qu’est-ce qui fait qu’on devient ce qu’on devient tout en continuant secrètement de devenir ce qu’ a priori et apparemment on ne devient pas (ou plus) ? C’est à cette question toute simple que David Sire se propose de répondre tout aussi simplement. Pour l’occasion, il s’est entouré des plus grands spécialistes en matière de bifurcation quantique. Truffée d’anagrammes et de court-circuits, cette conférence imprévisible nous emportera aux confins de la philosophie, de la poésie, du bricolage et du hasard. David Sire : texte, interprétation, scénographie Marina Tomé : mise en scène et collaboration à l’écriture Soutien : Théâtre d’Angoulême-Scène Nationale; CRÉA, Saint-Georges-de-Didonne; Théâtre des Sources, Fontenay-aux-Roses; le Département de la Charente
  • Emmanuel Mailly et Elie Blanchard – La montagne magique et l’arrivée des machines

    ,

    Emmanuel Mailly et Elie Blanchard – La montagne magique et l’arrivée des machines

    ,
    Ce ciné-concert est porté par une musique bricolée, bruitée et un film fabriqué en direct à partir d’illustrations originales manipulées devant une caméra. Une forme spectaculaire à part. Mais quel est ce bruit au loin qui vient perturber l’harmonie naturelle de la montagne magique ? Emmanuel Mailly : musique ; bruitages Elie Blanchard : Illustrations ; manipulation vidéo Martial Geoffre-Rouland : Design interactif Co-production ASCA de Beauvais, La Grange à musique de Creil, la ville de Tergnier. Avec le soutien du Théâtre du Chevalet à Noyon et l’Espace Culturel de Thourotte.
  • Jemima & Johnny

    ,

    Jemima & Johnny

    ,
    Londres, 1965. Johnny flâne dans les rues pendant que son père se rend à un meeting d’une organisation raciste. Il rencontre Jemima, dont la famille arrive tout juste des Caraïbes. Main dans la main, la petite fille aux grands yeux étonnés - poupée serrée sur la poitrine - et le petit garçon partent à l’aventure dans un Londres populaire dont le paysage est encore marqué par les séquelles des bombardements, où l’on croise des charettes et des chevaux. L’équipe musicale s’est rapprochée de l’illustrateur nantais Guillaume Carreau, qui a une grande pratique de l’illustration pour la scène et qui a proposé de faire une introduction dessinée au film : l’histoire de Jemima avant son arrivée à Londres. STÉPHANE LOUVAIN guitare, chant FRANÇOIS RIPOCHE batterie, chant ARIANNA MONTEVERDI guitare, chant GUILLAUME CARREAU dessins LIONEL NGAKANE Réalisateur Production : AKOUSMA • Co-production et diffusion : Gommette production • Co-production et accueil en résidence de création : Lillico, Rennes / Scène conventionnée d’intérêt national en préfiguration. Art, Enfance, Jeunesse + Théâtre Les 3 Chênes à Loiron-Ruillé • Accueil en résidence de création : Île-d’Yeu • Avec le soutien du ministère de la Culture • Demandes de soutien en cours : Ville de Nantes, département de Loire-Atlantique, région des Pays de la Loire
  • L’afro carnaval des animaux

    L’afro carnaval des animaux

    C'est à travers des arrangements “tout couleur” intégrant des rythmes de rumba congolaise, d’afrobeat nigérian, de soukouss et de salsa béninoise, pour s’aventurer même du côté du hip-hop que l'oeuvre du célèbre Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns est revisitée ici. Pour ce faire, l’homme de radio Soro Solo concocte une version totalement renouvelée du conte original écrit par le musicien Blick Bassy, offrant une nouvelle trame et un autre horizon imaginaire à la composition de Florent Briqué librement inspirée des mélodies et motifs de la pièce de Saint-Saëns. Sur scène Roukiata Ouedraogo en alternance avec André Ze Jam Afrane dit ZE : conteuse Florent Briqué : trompette Marie Marais : trombone Florence Kraus : saxophone Vincent Devillier : Balafon William Ombe : : percussions Zabsonre Wendlavim : batterie Sam Favreau : basse Colin Laroche de Féline, Alexandre Cabit: guitares Patrick Bebey : piano Coproduction Jazz à Vienne et l’Oreille en friche
  • La pluie fait des claquettes – Virginie Capizzi, Thomas Cassis, Michel Berelowitch

    La pluie fait des claquettes – Virginie Capizzi, Thomas Cassis, Michel Berelowitch

    Virginie Capizzi, entourée de Thomas Cassis et Michel Berelowitch, reprend le répertoire de Claude Nougaro en s'appuyant sur le livre-disque "Claude Nougaro enchanté" sorti aux éditions Des Braques. Transmettre ses chansons aux enfants, quelle belle idée ! Car, la gourmande poésie de ses mots et le swing ludique des musiques de ses compositeurs fétiches (Michel Legrand, Maurice Vander, Dave Brubeck ou Aldo Romano…), ont tout pour plaire aux jeunes oreilles. Il fallait donc un trio de choc pour faire résonner les airs hauts en couleurs du crooner toulousain ! « Le coq et la pendule », « Armstrong », « Cécile ma fille », "Le petit oiseau de Marrakch" pour n’en citer que quelques-unes… Autant de petites histoires rythmées pour swinguer en famille. Virginie Capizzi : chant, piano et petites percussions Thomas Cassis: piano, synthé, glockenspiel, mélodica, cigar box et chant Michel Berelowitch: batterie, trombone, guitare et chant Mise en scène : Christophe Gendreau Co-production Fonds pour la création chanson du Festi'Val de Marne, Théâtre de l'Arrache-Coeur, SACEM-Avignon OFF, avec le soutien de Espace culturel JM Poirier à Sucy en Brie “Pour tous ceux qui aiment la poésie et le swing de Claude Nougaro, ce spectacle est un vrai cadeau. Sur scène, un trio jazz (piano, batterie et belle voix de Virginie Capizzi) s'approprie les morceaux du grand Claude, un répertoire de chansons choisies et adaptées aux plus jeunes. Un concert à vivre en famille, un régal.” TTT - On aime passionnément / Télérama
  • Lady Do et Monsieur Papa dépassent les bornes

    Lady Do et Monsieur Papa dépassent les bornes

    Une éco-tournée en acoustique et à bicyclette (avec des muscles et un vrai piano...). Lady Do et Monsieur Papa rêvent d'une tournée à la force du mollet et avec le vent dans le dos. L'envie de marier musique et champs, chansons et chardons, au plus près des gens, avec en toile de fond une empreinte carbone proche du niveau de la mer. Ainsi, notre cher duo électro-Pop & Rocky se défait de ses machines, se déleste de ses piles pour une tournée en piano sans watts et cent bornes. A bicyclette : Lady Do & Mr Papa (Dorothée Daniel & Frédéric Feugas) Mise en scène et regard extérieur : Audrey Bonnefoy Scénographie : Luz Cartagena
  • Linda Edsjö – In this house

    Linda Edsjö – In this house

    Linda est suédoise, parle quatre langues (suédois, danois, français, anglais). Ses sonorités en tête sont donc multiples, elle est enrichie de plusieurs cultures. « In this house » est une fabrique à ce jour, et le fruit de ses recherches musicales, textuelles et sonores innombrables et fourmillantes qui donneront lieu à un spectacle. Dans sa maison ancienne, propice à l’inspiration, à se raconter des histoires, Linda Edsjö explore l’environnement intérieur et extérieur en faisant des fouilles diverses. Une sorte d’enquête du temps ancien, de la terre, des greniers, des bâtiments, du puits, à la recherche de toujours plus de sons, toujours plus d’histoires. On se dit déjà que rentrer « In this house », c’est s’assurer de faire un voyage sonore et poétique hors et avec le temps. De et par Linda Edsjö, percussioniste Scénographie Anna Edsjö Collaboration artistique Wilfried Wendling Production : Gommette production, Cie Sillidill / Soutien: CNM, DRAC Idf, Anis Gras / Co-productions La Muse, GMEM - CNCM Marseille, Théâtre de Vanves, La Petite Chartreuse
  • Living cartoon duet – Sophie Lavallée et Camille Phelep

    ,

    Living cartoon duet – Sophie Lavallée et Camille Phelep

    ,
    Ce ciné-concert nous emmène à Hollywood, en plein bouillonnement créatif des années 20-30, dans le monde alors en pleine construction de l’animation. La bande-son est réalisée en direct, bruitée, jouée, "à l'ancienne". Des cartoons de Walt Disney, Tex Avery ou Ub Iwerks mais aussi des personnages tels que Betty Boop ou Félix le Chat sont projetés à l’écran. Sur scène, une comédienne et une musicienne doublent les animations en live ! Elles réalisent tout sous vos yeux : la musique (piano, chant, percussions), les bruitages (objets de récupération, percussions) et les voix des personnages (grommelots, anglais, français). Les cartoons prennent vie ! Performance à la fois documentaire, d’une grande précision et à l’humour décapant, mêlant virtuosité, poésie et comique burlesque, ce ciné-spectacle s’adresse aux petits comme aux grands. Plusieurs versions du spectacle : français, allemand. Pour les scolaires, format de 45-50 minutes possible. Sophie Lavallée, Camille Phelep : Interprètes Camille Phelep : Musique Robert Nippoldt : Illustrations Berta Cuso : Mise en animation des illustrations Caroline Martin : Oeil extérieur Andrey Fedosov : Projection Martin Bouhet : Lumières
  • Merlot – Radio Citius, Altius, Fortius

    Merlot – Radio Citius, Altius, Fortius

    Sous la forme d’une émission de radio, Merlot propose une plongée jubilatoire et décalée dans tous les gymnases, stades et piscines. Au programme : un couple de bodybuilders balaises, un skieur casse-cou, le grand Usain Bolt, Abebe Bikila le marathonien pieds nus, Lolo le DJ de la piscine municipale et le grand maître des arts martiaux, Ares Kimekao… Un hymne au courage et à l’endurance, au dépassement de soi et à la sagesse ! Un hommage aux valeurs olympiques ! Merlot : chant, guitare Polo : beatbox, guitare Iris Garabedian et Lucie Levasseur : comédiennes et acrobates Mise en scène : Pablo Volo Avec le soutien du Festi’Val de Marne, l’Espace Jean-Marie Poirer à Sucy-en-Brie, Les Bords de Scènes et le Forum à Boissy Saint-Léger
  • Merlot – Un arc-en-ciel de couleurs

    Merlot – Un arc-en-ciel de couleurs

    Neuf petites rondes enfantines, venues du Chili, aventures en tous genres ou chansons traditionnelles aux couleurs gaies et chamarrées pour que les variations chromatiques n’aient plus de secret pour les plus petits. Merlot : chant, guitare Polo : beatbox, machines, guitare, ukulélé, chant En co-production avec le Forum des Images.
  • Muerto o vivo – Cie Mon grand l’ombre

    Muerto o vivo – Cie Mon grand l’ombre

    Richard Lamaille, gouverneur tyrannique aux caprices sans borne, construit sa cité de verre. Lamaille city et ses habitants ne respirent que pour lui. Pourtant, un immeuble résiste à sa fureur créatrice : le DIE LIE LAMAILLE. On dit qu'il est habité par la mort en personne. Mais Richard, bercé dans l’illusion que ses parents disparus volent dans le ciel vanille de Lamaille City, ne croit pas en la mort. Elle n’existe pas pour lui. Bershka, sa nourrice et son bras droit, lui chante tous les soirs « Dors, dors, petit faon, tes parents volent dans le ciel ». Flic et Flac, deux andouilles de gendarmes mènent l’enquête pour dégommer le Die Lie Lamaille. Leurs maladresses en chaine conduiront Richard à la découverte des habitants de l’immeuble tant redouté : la communauté de L’os Muertos, squelettes joyeux et délurés conduits par Muerta la glorieuse. Sophie Laloy : co-écriture, chant et clavier, réalisation du film Leïla Mendez : co-écriture, composition, chant et clavier Michel Taïeb : composition, batterie, guitare Rama Grinberg : Mise en scène et collaboration artistique Magali Hermine Murbach : Scénographie (décor, costumes et accessoires) Production : Mon grand l’ombre Coproduction : Théâtre de Corbeil-Essonnes / Communauté d’Agglomération Grand Paris Sud Seine-Essonne-Sénart et l’association CREA-Alforville. Spectacle aidé dans le cadre du fonds d'aide à la création chanson du Festi'Val de Marne. Avec le soutien des Théâtres de Maisons-Alfort, du TQI-Centre Dramatique National du Val de Marne, du Centre Culturel Jean Houdremont, scène conventionnée - La Courneuve, de l’Espace Charles Vanel à Lagny-sur-Marne et de la ville de Saint-Michel-sur-Orge. Avec l’aide du Ministère de la Culture - DRAC Île-de-France, du Département du Val de Marne, de la Spedidam, de l’ADAMI, et le soutien du Fonds SACD Musique de Scène.
  • Portrait Narcisse

    Narcisse

    Narcisse

    Narcisse a été révélé au public aux Francouvertes en 2020, dans un show alliant musique, performance et danse. Narcisse réinterprète dans ses textes des tragédies grecques avec une sensibilité Queer. À travers son spectacle, il déstabilise les étiquettes et les codes sociaux avec audace et authenticité. Narcisse vous invite à une messe nouveau genre qui célèbre l’amour de soi, la compréhension et la diversité. Jorie Pedneault : Paroles, chant et musique Daniel Hains-Côté : batterie, percussions Michaël Lavoie : basse Frédérique-Anne Desmarais : saxophone Philip Després : danse, performance
  • Nelson – Premières neiges

    Nelson – Premières neiges

    Mêlant improvisation musicale et compositions aux sonorités actuelles adaptées aux jeunes sensibilités, Premières Neiges s’écoute et se partage comme un premier pas vers l’univers électro-acoustique où des histoires venues du froid sont portées par le son de la guitare électrique et des arrangements électroniques. La musique se faufile entre les mots que les musiciennes slamment, content ou chantent. Les chansons sont parfois signées, comme dans le silence de la neige... Lucie Malbosc : programmation, pads et synthétiseurs, chant Hélène Deulofeu : guitare électrique, choeurs Mise en scène : Christophe Gendreau Chant signe LSF : Faustine Rodha Co-production Walden Prod, avec le soutien de Boc’Hall à Bressuire et La Nef à Angoulême
  • O Waouh – Cie Mon grand l’ombre

    O Waouh – Cie Mon grand l’ombre

    Zélie prend le train seule pour aller rejoindre son grand-père If à l’autre bout de la ville. Pour cela, elle doit traverser toute la cité Narcys, suite d’immeubles placardés d’enseignes publicitaires à l’honneur du HUM*. Le voyage est long, les annonces sortant des HUM la bercent et Zélie s’endort. Dans son rêve, un mi-homme mi-bouc qui ressemble étrangement à son grand-père prend les commandes du train pour lui raconter son histoire. Celle-ci nous emmène vers un monde fantastique où hommes et bêtes vivaient en symbiose avec une nature débordante, au temps de Phrodys. * hum: écran qui sert à tout, qui apporte un plaisir modéré et un bonheur de courte durée. Diffuse des publicités à longueur de temps. Leïla Mendez : Co-écriture et chanteuse, musicienne Rama Grinberg : Comédienne Michel Taïeb : Comédien, musicien Sophie Laloy : Direction artistique, co-écriture, conception graphique et animation du film Cécile Trémolières : Scénographie et costumes Production : Mon grand l’ombre Coproduction : Théâtre de Corbeil-Essonnes, Communauté d’Agglomération Grand Paris Sud Seine-Essonne-Sénart, La Faïencerie Théâtre – Scène conventionnée Art en territoire, Théâtre et cinéma Georges Simenon à Rosny-sous-Bois. Spectacle aidé dans le cadre du fonds d'aide à la création chanson du Festi'Val de Marne. Avec l’aide de la région Ile de France et de la SPEDIDAM. Avec le soutien de L’Espace Germinal à Fosses et l’Espace Sarah Bernhardt à Goussainville. La compagnie est conventionnée par la DRAC Île-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication et soutenue par le département de Seine Saint Denis.
  • Pascal Peroteau – Charivari

    Pascal Peroteau – Charivari

    Avec son Charivari, Pascal Peroteau, fait l'inventaire et l'étalage de ses meilleures chansons pour la famille. Un concert Best of sur mesure, en solo, duo ou trio. Pascal Peroteau : chant, contrebasse Fabrice Barré : clarinettes, percussions Philippe Blanc : banjo, mélodica, percussions, flûte traversière, xylophone Co-production TC Spectacles “On ne gambade pas dans les prés parmi les oiseaux et les petites fleurs dans le monde de Pascal Peroteau. Chanter le bonheur, il n'y arrive pas, le disque est rayé. Non, ses chansons racontent les caprices et les "je veux", les "j'suis raplapla" et livrent quelques recettes pour ne pas "se faire sonner les cloches"... Ce sont des chansons qui ont du mordant et beaucoup d'humour” TTT - On aime passionnément / Télérama
  • Pascal Peroteau – Et après c’est quoi ?

    Pascal Peroteau – Et après c’est quoi ?

    Les poèmes d’Eluard, La Fontaine, Prévert... inspirent à Pascal Peroteau dix nouvelles chansons. Il leur invente une suite, et fait réaliser pour chacune, par un réalisateur audiovisuel différent, un film d’animation. La composition des musiques intervient ensuite, en s’inspirant des images. Pascal Peroteau : chant, contrebasse Fabrice Barré : clarinettes, percussions Philippe Blanc : banjo, mélodica, percussions, flûte traversière, xylophone Véronique Nauleau : projection vidéo Co-production TC Spectacles, le Théâtre de la Coupe d’Or à Rochefort et le Festi’Val de Marne “Auteur-compositeur-interprète, Pascal Peroteau se fait poète en proposant un spectacle musical et visuel, composé à partir des poésies La Fontaine, Prévert, Desnos... et de leurs suites inventées, chantées, parlées ou bruitées. De très courtes animations illustrent chacun des poèmes selon des techniques différentes (dessins, collages, pâtes à modeler...). Drôle, tendre, absurde, un concert en images au fil des mots.” TT - On aime beaucoup / Télérama