Inscription Newsletter

Recevez toutes nos actualités !

Boutique

Filtres

Showing 1–24 of 31 results

Voir 24/48/Tous

Material

1-24 of 31 products

  • Ben Herbert Larue – L’Ogre en papier

    Ben Herbert Larue – L’Ogre en papier

    D’ogre, il n’en a que le caractère et la voix. Grave et rocailleuse, il s’en sert pour chanter sa vie de grande personne dont les certitudes sont souvent chamboulées par les questions des plus jeunes. A mi-chemin entre le Roi des papas, le Muppets Show et AC/DC, un format concert drôle et ludique, servi par quatre chanteurs multi-instrumentistes qui donnent du corps et du verbe décalé pour raconter les états d’âme de cette voix d’ogre qui ne fait pas peur, car c’est un ogre en papier. Ben Herbert Larue chant, guitare, scie musicale Goupil : guitare, banjo Caillou : Batterie, percussions Lucas : Basse Coproduction Le Tangram Scène Nationale d’Evreux
  • Captain Parade

    Captain Parade

    Combo rock commandé par Captain Parade qui n’est pas sans rappeler un Didier Wampas à l’allure délurée accompagné de deux compères musiciens bien groovy. Ce pogo des marmots est un véritable abécédaire pour les rockeurs en herbe. Laurent Paradot : Auteur/ compositeur – Basse/ Chant Julien Birot : Guitare / Choeurs Matthieu Guerineau : Batterie / Choeurs “Un spectacle qui devrait plaire aux amateurs de rock voulant « éduquer » leur progéniture. Tout y est, le son, les thématiques, l’énergie, mais avec une auto dérision constante et assumée.” Francofans
  • Ceilin Poggi – Balladines

    Ceilin Poggi – Balladines

    Balladines a été pensé pour envelopper le public de douceur, et inviter les enfants, comme leurs parents à faire une pause pour se ressourcer et s’émerveiller en musique. Un répertoire musical exigeant qui raconte l'envie du duo de transmettre et de faire grandir par la musique, avec  délicatesse. Offrir une musique de haute qualité, c’est aussi transmettre un savoir, une écoute. C’est initier et ouvrir les petites oreilles à la beauté, à la profondeur de l’émotion cognitive. « La musique est l'aliment de l'amour » William Shakespeare Sur scène Ceilin Poggi : chanteuse Thierry Eliez (en alternance) : piano Ilya Green (à confirmer) : illustrations Coproduction Philharmonie de Paris
  • David Sire – Avec

    David Sire – Avec

    Dans un concert plus que vivant néanmoins au chaos parfaitement ordonné, David Sire nous fait caracoler joyeusement au gré de sa fantaisie poétique inépuisable. Avec l’énigmatique Cerf Badin, clown blanc multicolore et guitariste redoutable. Avec la joie féroce de chevaucher la liberté. Avec des guitares et des pompes à vélo... Le spectacle du duo trace une généreuse échappée belle au pays de l’étonnement. David Sire (guitare, ukulélé, pompe à vélo) Fred Bouchain (guitare) “Ce qui se dégage du ravissement esthétique des mélodies et de la virtuosité de la plume, c’est, en filigrane, ce rejet de l’individualisme et de la solitude. Un homme chantant l’urgence de la rencontre, de la solidarité, du partage, des sentiments. Le fond et la forme. Tout simplement magique.” Francofans Avec le soutien de la Palène à Rouillac
  • David Sire – Bégayer l’obscur

    David Sire – Bégayer l’obscur

    Un jour, en se promenant dans la forêt, David Sire devine la présence d’un homme. Et c’est un choc, un bouleversement, une obsession totale, intime, irrépressible. Quel homme peut vivre ici ? Et pourquoi ? « Cette rencontre m’a littéralement soufflé, fracturé : excitation, peur, jubilation, colère, délire, elle a suscité en moi des émotions violentes et au départ parfaitement incompréhensibles », confie-t-il. En duo avec son fidèle complice guitariste Cerf, il va explorer une nouvelle manière de raconter ce choc. Et finalement opérer une mue artistique. Lui qui, depuis plus de vingt ans, écrivait des chansons, invente une forme nouvelle, celle d’un récit mi-conté, mi-chanté, mi-slamé. C’est aussi cette quête artistique que raconte Bégayer l’obscur, tantôt jubilatoire, tantôt découragée. Il fallait bien trouver la « juste » forme capable de dire à la fois le réel et le rêve, le conscient et l’inconscient, la lumière et l’ombre, la douceur et la rudesse. Car pour David Sire, cette confrontation avec celui qu’il appelle « le Tordu » et cherche à apprivoiser renvoie à la part obscure qui est en chacun de nous, et à la nécessité, pour nous accomplir, de partir à la rencontre de ce gouffre inconnu. « Au terme de la quête, une seule invitation : exister encore, chercher encore, faire avec, encore et encore. » Bégayer l’obscur nous parle de notre soif de liberté et d’unité intérieure. Et de cette merveilleuse anagramme qui nous attend, blottie derrière le mot audace : cadeau. David Sire : conteur-chanteur Fred Bouchain : guitariste Une co-production Sélénote, Gommette , Théâtre d'Angoulême-Scène Nationale, Théâtre Boris Vian à Couëron Avec le soutien du de l'OARA - Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine, du Département de La Charente, de la DRAC Nouvelle Aquitaine, de l'Odyssée à Périgueux, des Carmes à La Rochefoucault
  • Emmanuel Mailly et Elie Blanchard – La montagne magique et l’arrivée des machines

    Emmanuel Mailly et Elie Blanchard – La montagne magique et l’arrivée des machines

    Ce ciné-concert est porté par une musique bricolée, bruitée et un film fabriqué en direct à partir d’illustrations originales manipulées devant une caméra. Une forme spectaculaire à part. Mais quel est ce bruit au loin qui vient perturber l’harmonie naturelle de la montagne magique ? Emmanuel Mailly : musique & bruitages Elie Blanchard : Illustrations & manipulation vidéo Martial Geoffre-Rouland : Design interactif Co-production ASCA de Beauvais, La Grange à musique de Creil, la ville de Tergnier. Avec le soutien du Théâtre du Chevalet à Noyon et l’Espace Culturel de Thourotte.
  • Jemima & Johnny

    ,

    Jemima & Johnny

    ,
    Londres, 1965. Johnny flâne dans les rues pendant que son père se rend à un meeting d’une organisation raciste. Il rencontre Jemima, dont la famille arrive tout juste des Caraïbes. Main dans la main, la petite fille aux grands yeux étonnés - poupée serrée sur la poitrine - et le petit garçon partent à l’aventure dans un Londres populaire dont le paysage est encore marqué par les séquelles des bombardements, où l’on croise des charettes et des chevaux. L’équipe musicale s’est rapprochée de l’illustrateur nantais Guillaume Carreau, qui a une grande pratique de l’illustration pour la scène et qui a proposé de faire une introduction dessinée au film : l’histoire de Jemima avant son arrivée à Londres. STÉPHANE LOUVAIN guitare, chant FRANÇOIS RIPOCHE batterie, chant ARIANNA MONTEVERDI guitare, chant GUILLAUME CARREAU dessins LIONEL NGAKANE Réalisateur Production : AKOUSMA • Co-production et diffusion : Gommette production • Co-production et accueil en résidence de création : Lillico, Rennes / Scène conventionnée d’intérêt national en préfiguration. Art, Enfance, Jeunesse + Théâtre Les 3 Chênes à Loiron-Ruillé • Accueil en résidence de création : Île-d’Yeu • Avec le soutien du ministère de la Culture • Demandes de soutien en cours : Ville de Nantes, département de Loire-Atlantique, région des Pays de la Loire
  • L’afro carnaval des animaux

    L’afro carnaval des animaux

    C'est à travers des arrangements “tout couleur” intégrant des rythmes de rumba congolaise, d’afrobeat nigérian, de soukouss et de salsa béninoise, pour s’aventurer même du côté du hip-hop que l'oeuvre du célèbre Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns est revisitée ici. Pour ce faire, l’homme de radio Soro Solo concocte une version totalement renouvelée du conte original écrit par le musicien Blick Bassy, offrant une nouvelle trame et un autre horizon imaginaire à la composition de Florent Briqué librement inspirée des mélodies et motifs de la pièce de Saint-Saëns. Sur scène Roukiata Ouedraogo en alternance avec André Ze Jam Afrane dit ZE : conteuse Florent Briqué : trompette Marie Marais : trombone Florence Kraus : saxophone Vincent Devillier : Balafon William Ombe : : percussions Zabsonre Wendlavim : batterie Sam Favreau : basse Colin Laroche de Féline, Alexandre Cabit: guitares Patrick Bebey : piano Coproduction Jazz à Vienne et l’Oreille en friche
  • La pluie fait des claquettes – Virginie Capizzi, Thomas Cassis, Michel Berelowitch

    La pluie fait des claquettes – Virginie Capizzi, Thomas Cassis, Michel Berelowitch

    Virginie Capizzi, entourée de Thomas Cassis et Michel Berelowitch, reprend le répertoire de Claude Nougaro en s'appuyant sur le livre-disque "Claude Nougaro enchanté" sorti aux éditions Des Braques. Transmettre ses chansons aux enfants, quelle belle idée ! Car, la gourmande poésie de ses mots et le swing ludique des musiques de ses compositeurs fétiches (Michel Legrand, Maurice Vander, Dave Brubeck ou Aldo Romano…), ont tout pour plaire aux jeunes oreilles. Il fallait donc un trio de choc pour faire résonner les airs hauts en couleurs du crooner toulousain ! « Le coq et la pendule », « Armstrong », « Cécile ma fille », "Le petit oiseau de Marrakch" pour n’en citer que quelques-unes… Autant de petites histoires rythmées pour swinguer en famille. Virginie Capizzi : chant, piano et petites percussions Thomas Cassis: piano, synthé, glockenspiel, mélodica, cigar box et chant Michel Berelowitch: batterie, trombone, guitare et chant Mise en scène : Christophe Gendreau Co-production Fonds pour la création chanson du Festi'Val de Marne, Théâtre de l'Arrache-Coeur, SACEM-Avignon OFF, avec le soutien de Espace culturel JM Poirier à Sucy en Brie “Pour tous ceux qui aiment la poésie et le swing de Claude Nougaro, ce spectacle est un vrai cadeau. Sur scène, un trio jazz (piano, batterie et belle voix de Virginie Capizzi) s'approprie les morceaux du grand Claude, un répertoire de chansons choisies et adaptées aux plus jeunes. Un concert à vivre en famille, un régal.” TTT - On aime passionnément / Télérama
  • Lady Do et Monsieur Papa – L’Amour remplume

    Lady Do et Monsieur Papa – L’Amour remplume

    Tour à tour au clavier et aux guitares, Lady Do et Monsieur Papa virevoltent à mille watts, portés par une volée de samples accrocheurs. On y dit les mots doux et les mots interdits, on les mâche, on les crache, les gros et les petits ! De l’élégance vitaminée, de la douceur électrique et surtout beaucoup d’amour car « l’amour rend beau, l’amour rend bête, l’amour remplume ma silhouette ! ». Frédéric Feugas : chant, ukulélé, clavier Dorothée Daniel : chant, clavier, guitare électrique Mise en scène : Pablo Volo “Jeux de mots, allitérations et rimes en vrac, conseils pour mieux manger, se réconforter durant les orages domestiques et vivre l’instant présent, nez au vent, en cultivant sa capacité d’étonnement, le duo décline la bonne humeur en quelques chansons choisies, sensibles et énergiques, qui n’auront aucun mal à (vous) plaire (ainsi qu’) aux petits dès l’âge de 4 ans.” fff - On aime beaucoup / Télérama Avec le soutien de La Palène à Rouillac, le Festi’Val de Marne, L’agora à Saint-Xandre et Le Petit Colombier à Fouquebrune
  • Lady Do et Monsieur Papa dépassent les bornes

    Lady Do et Monsieur Papa dépassent les bornes

    Une éco-tournée en acoustique et à bicyclette (avec des muscles et un vrai piano...). Lady Do et Monsieur Papa rêvent d'une tournée à la force du mollet et avec le vent dans le dos. L'envie de marier musique et champs, chansons et chardons, au plus près des gens, avec en toile de fond une empreinte carbone proche du niveau de la mer. Ainsi, notre cher duo électro-Pop & Rocky se défait de ses machines, se déleste de ses piles pour une tournée en piano sans watts et cent bornes. A bicyclette : Lady Do & Mr Papa (Dorothée Daniel & Frédéric Feugas) Mise en scène et regard extérieur : Audrey Bonnefoy Scénographie : Luz Cartagena
  • Le Ballon Rouge

    Le Ballon Rouge

    60 ans après la sortie du célèbre film d’Albert Lamorisse, les trois musiciens lui rendent un hommage vibrant et pop tout en vous invitant à vous envoler à leurs côtés pour (re) découvrir cette masterpiece du cinéma pour petits et grands. Plusieurs récompenses notables pour ce film, dont la Palme d ‘Or du court-métrage au Festival de Cannes en 1956. A noter aussi... Le film fait partie de la liste du BFI (British Film Institute) des 50 films à voir avant d’avoir 14 ans, ... Stéphane Louvain : guitare, chant François Ripoche : batterie, choeur Laetitia Shériff : guitare baryton, chant EN ALTERNANCE avec Susy LeVoid & Arianna Monteverdi Réalisé par Albert Lamorisse “Leur interprétation live, avec des temps de silence, des parties instrumentales avant et après la diffusion du film, permet de découvrir ou de redécouvrir ce conte documentaire et poétique sur l’enfance libre, l’amitié entre un objet (le ballon) et un enfant, les liens forts, électifs, la jalousie et la convoitise qu’ils engendrent. La composition musicale accompagne simplement les images d’un Paris disparu, les aventures et courses-poursuites d’un petit garçon dans les ruelles de Ménilmontant. L’émotion, le rire sont au rendez-vous de cette très belle proposition.” TTT - On aime passionnément / Télérama
  • Linda Edsjö – In this house

    Linda Edsjö – In this house

    Linda est suédoise, parle quatre langues (suédois, danois, français, anglais). Ses sonorités en tête sont donc multiples, elle est enrichie de plusieurs cultures. « In this house » est une fabrique à ce jour, et le fruit de ses recherches musicales, textuelles et sonores innombrables et fourmillantes qui donneront lieu à un spectacle. Dans sa maison ancienne, propice à l’inspiration, à se raconter des histoires, Linda Edsjö explore l’environnement intérieur et extérieur en faisant des fouilles diverses. Une sorte d’enquête du temps ancien, de la terre, des greniers, des bâtiments, du puits, à la recherche de toujours plus de sons, toujours plus d’histoires. On se dit déjà que rentrer « In this house », c’est s’assurer de faire un voyage sonore et poétique hors et avec le temps. De et par Linda Edsjö, percussioniste Scénographie Anna Edsjö Collaboration artistique Wilfried Wendling Production : Gommette production, Cie Sillidill / Soutien: CNM, DRAC Idf, Anis Gras / Co-productions La Muse, GMEM - CNCM Marseille, Théâtre de Vanves, La Petite Chartreuse
  • Living cartoon duet – Sophie Lavallée et Camille Phelep

    ,

    Living cartoon duet – Sophie Lavallée et Camille Phelep

    ,
    Ce ciné-concert nous emmène à Hollywood, en plein bouillonnement créatif des années 20-30, dans le monde alors en pleine construction de l’animation. La bande son est réalisée en direct, bruitée, jouée, "à l'ancienne". Des cartoons de Walt Disney, Tex Avery ou Ub Iwerks mais aussi des personnages tels que Betty Boop ou Félix le Chat sont projetés à l’écran. Sur scène, une comédienne et une musicienne doublent les animations en live ! Elles réalisent tout sous vos yeux : la musique (piano, chant, percussions), les bruitages (objets de récupération, percussions) et les voix des personnages (grommelots, anglais, français). Les cartoons prennent vie ! Performance à la fois documentaire, d’une grande précision et à l’humour décapant, mêlant virtuosité, poésie et comique burlesque, ce ciné-spectacle s’adresse aux petits comme aux grands. Plusieurs versions du spectacle : français, allemand. Pour les scolaires, format de 45-50 minutes possible. Sophie Lavallée, Camille Phelep : Interprètes Camille Phelep : Musique Robert Nippoldt : Illustrations Berta Cuso : Mise en animation des illustrations Caroline Martin : Oeil extérieur Andrey Fedosov : Projection Martin Bouhet : Lumières
  • Lucie Malbosc et Céline Girardeau – Aaaargh!!! L’histoire de Petite Personne

    Lucie Malbosc et Céline Girardeau – Aaaargh!!! L’histoire de Petite Personne

    Elles sont deux, et elles nous regardent. L'une nous raconte avec ses mots et sa danse. L'autre avec sa voix et sa musique. Elles nous racontent l'histoire de Petite Personne. Une sombre histoire qui dit comment Petite Personne a failli dépérir, un jour, d'avoir perdu ses émotions. D’avoir cherché à s’en séparer après les avoir cachées, apprivoisées, se les être vues confisquées alors qu'elle venait juste de commencer à s'amuser avec. L'histoire de Petite Personne est une étrange histoire qui finit bien, sinon Elles ne seraient pas là pour nous la raconter... Entre théâtre et musique, c’est une proposition sensible, où les émotions des petits qui grandissent sont au centre de l’inspiration des deux artistes, le tout sur de la musique électro-pop live. Lucie Malbosc : auteure, compositrice et musicienne Céline Girardeau : comédienne Mise en scène : Betty Heurtebise Avec le soutien de La Maison des Arts à Brioux-sur-Boutonne, l’Espace Tartalin de Aiffres et la Métairie des Arts de St Pantaléon de Larche
  • Merlot – Marcel le Père Noël

    Merlot – Marcel le Père Noël

    C'est un conte moderne. L'histoire d'une rencontre. Un Père Noël du 20ème siècle y croise un jeune livreur de pizza dans une banlieue d'aujourd'hui. Il y a de la bonne humeur, de l'entraide, de la joie qui transcendent malgré les difficultés. Une forme originale mêlant le ciné-concert au spectacle vivant. La musique et le cinéma d'animation. On assiste à un aller-retour vivant entre images animées acompagnées d'une narration et des séquences de musique live à la manière d'un concert. Un trio qui fait mouche et plus, composé de voix, guitares, batterie et d'un peu d'électronique. Sur scène Merlot : chant, guitare Cedryck Santens : chant, guitare
  • Merlot – Radio Citius, Altius, Fortius

    Merlot – Radio Citius, Altius, Fortius

    Sous la forme d’une émission de radio, Merlot propose une plongée jubilatoire et décalée dans tous les gymnases, stades et piscines. Au programme : un couple de bodybuilders balaises, un skieur casse-cou, le grand Usain Bolt, Abebe Bikila le marathonien pieds nus, Lolo le DJ de la piscine municipale et le grand maître des arts martiaux, Ares Kimekao… Un hymne au courage et à l’endurance, au dépassement de soi et à la sagesse ! Un hommage aux valeurs olympiques ! Merlot : chant, guitare Polo : beatbox, guitare Iris Garabedian et Lucie Levasseur : comédiennes et acrobates Mise en scène : Pablo Volo Avec le soutien du Festi’Val de Marne, l’Espace Jean-Marie Poirer à Sucy-en-Brie, Les Bords de Scènes et le Forum à Boissy Saint-Léger
  • Merlot – Un arc-en-ciel de couleurs

    Merlot – Un arc-en-ciel de couleurs

    Neuf petites rondes enfantines, venues du Chili, aventures en tous genres ou chansons traditionnelles aux couleurs gaies et chamarrées pour que les variations chromatiques n’aient plus de secret pour les plus petits. Merlot : chant, guitare Polo : beatbox, machines, guitare, ukulélé, chant En co-production avec le Forum des Images.
  • Nelson – Premières neiges

    Nelson – Premières neiges

    Mêlant improvisation musicale et compositions aux sonorités actuelles adaptées aux jeunes sensibilités, Premières Neiges s’écoute et se partage comme un premier pas vers l’univers électro-acoustique où des histoires venues du froid sont portées par le son de la guitare électrique et des arrangements électroniques. La musique se faufile entre les mots que les musiciennes slamment, content ou chantent. Les chansons sont parfois signées, comme dans le silence de la neige... Lucie Malbosc : programmation, pads et synthétiseurs, chant Hélène Deulofeu : guitare électrique, choeurs Mise en scène : Christophe Gendreau Chant signe LSF : Faustine Rodha Co-production Walden Prod, avec le soutien de Boc’Hall à Bressuire et La Nef à Angoulême
  • New Kidz

    New Kidz

    Le trio porté par des références musicales empruntées à AC/DC, The Hives ou les Ramones, se mêlent, dans leurs nouvelles chansons, à des nappes plus électroniques grâce à des harmonies au clavier ou autres pads et programmations. Quelques featurings dans l'album avec la présence de Babet (Dionysos) et Manu (Dolly). Ces nouveautés au répertoire donnent un coup de fouet à ce troisième opus des New Kidz tout en gardant leur énergie rock, hard-rock qui en fait leur signature. Sortie du nouvel album des New Kidz en mars 2022 Pierre : Basse/ Chant Jérôme : Guitare / Choeurs Jo : Batterie / Choeurs
  • Pascal Peroteau – Charivari

    Pascal Peroteau – Charivari

    Avec son Charivari, Pascal Peroteau, fait l'inventaire et l'étalage de ses meilleures chansons pour la famille. Un concert Best of sur mesure, en solo, duo ou trio. Pascal Peroteau : chant, contrebasse Fabrice Barré : clarinettes, percussions Philippe Blanc : banjo, mélodica, percussions, flûte traversière, xylophone Co-production TC Spectacles “On ne gambade pas dans les prés parmi les oiseaux et les petites fleurs dans le monde de Pascal Peroteau. Chanter le bonheur, il n'y arrive pas, le disque est rayé. Non, ses chansons racontent les caprices et les "je veux", les "j'suis raplapla" et livrent quelques recettes pour ne pas "se faire sonner les cloches"... Ce sont des chansons qui ont du mordant et beaucoup d'humour” TTT - On aime passionnément / Télérama
  • Pascal Peroteau – Et après c’est quoi ?

    Pascal Peroteau – Et après c’est quoi ?

    Les poèmes d’Eluard, La Fontaine, Prévert... inspirent à Pascal Peroteau dix nouvelles chansons. Il leur invente une suite, et fait réaliser pour chacune, par un réalisateur audiovisuel différent, un film d’animation. La composition des musiques intervient ensuite, en s’inspirant des images. Pascal Peroteau : chant, contrebasse Fabrice Barré : clarinettes, percussions Philippe Blanc : banjo, mélodica, percussions, flûte traversière, xylophone Véronique Nauleau : projection vidéo Co-production TC Spectacles, le Théâtre de la Coupe d’Or à Rochefort et le Festi’Val de Marne “Auteur-compositeur-interprète, Pascal Peroteau se fait poète en proposant un spectacle musical et visuel, composé à partir des poésies La Fontaine, Prévert, Desnos... et de leurs suites inventées, chantées, parlées ou bruitées. De très courtes animations illustrent chacun des poèmes selon des techniques différentes (dessins, collages, pâtes à modeler...). Drôle, tendre, absurde, un concert en images au fil des mots.” TT - On aime beaucoup / Télérama
  • Rue Leprest

    Rue Leprest

    C’est un petit garçon qui grandit près de la mer, qui découvre qu’il a quelque chose à faire avec les mots et avec la musique. L’histoire parle d’une éducation tendre, de ce que l’on se donne le droit de faire. Sur scène, trois musiciens-chanteurs (guitare, accordéon, beatbox) et une comédienne racontent cette histoire délicate et sensible, dans un très bel équilibre de mélodies et d’épisodes narratifs. François Guernier : chant, guitare Caroline Varlet : chant, accordéon Scouilla : beatbox Agnès Renaud et Anne de Rocquigny : comédienne en alternance Mise en scène : Nicolas Kerszenbaum Co-production MCL de Gauchy “Faire découvrir le répertoire d’Allain Leprest aux enfants ? C’est précisément l’intention de cette création, qui, sans trahir l’esprit de cet artisan de la chanson, adapte avec simplicité et talent des textes bien choisis, réarrangés et inclus dans un récit qui n’est autre que la vie de l’enfant Leprest. C’est l’éveil au désir de dire, au plaisir de la musique.” TTT - On aime passionnément / Télérama
  • Sébastien Troendlé – Rag’n Boogie

    Sébastien Troendlé – Rag’n Boogie

    Avez-vous entendu parler du Cake-Walk, des Minstrels et des rent-parties ? Le ragtime et le boogie-woogie vous disent quelque chose ? Comment des musiques aussi joyeuses ont-elles pu naître dans le contexte dramatique de l’époque ?… Sébastien Troendlé s’est plongé dans l’histoire de ces musiques et de leurs créateurs et nous invite au voyage. Pour toucher au plus près de ce que furent les destins de ces artistes, pour mieux plonger dans leur époque et les conditions d’éclosion de leurs musiques, de nombreuses images et films d’archives accompagnent et amplifient ce voyage au cœur d’une Amérique déchirée, mais animée d’un bouillonnement créatif sans égal. De sorte que dans Rag’n Boogie, les forces de la musique, de l’image et de la narration d’une histoire aux accents universels, se conjuguent dans un souffle quasi épique. Sébastien Troendlé : pianiste Mise en scène : Ismaïl Safwan Création lumière : Pascal Grussner Vidéo : Philippe Lux Co-production Le Point d’Eau à Ostwald (67), Colmar jazz festival (68), La Barcarolle – Scène conventionnée du Pays de Saint-Omer (62) Soutenu par La Lanterne, Pôle culturel de Rambouillet (78), le Relais culturel de Haguenau (67) et l’Illiade d’Illkirch-Graffenstaden (67)ainsi que par le Ministère de la Culture – Drac Grand Est, la Région Grand Est et la Ville de Strasbourg